FOCUS SUR LA DOUBLE COMPÉTENCE DANS LE MS

Depuis 2000, le nombre d’étudiants qui entrent sur le marché du travail avec un bac +5 a augmenté de 75%. Du côté des entreprises, la tendance est à la recherche de profils de plus en plus pointus et capables de répondre à des problématiques variées dans l’entreprise.

L’ajout d’une compétence en Management à son cursus initial permet de se différencier auprès des employeurs en montrant une connaissance poussée des points stratégiques de l’entreprise. C’est cette double compétence que le MS MCI met à l’honneur. Les étudiants du MS sont issus de formations variées et cherchent à obtenir des compétences managériales pour ajouter une plus-value à leur profil.

répartition des compétences des étudiants de la promo 2018 du MS selon leurs formations d'origine.

Répartition des compétences des étudiants de la promo 2018 du MS selon leurs formations d’origine.

 

Pour comprendre l’intérêt de la double compétence, le mieux est de laisser la parole aux étudiants…

Anaelle ECKERT, Roxane MUDRY et Martin RICOMARD, trois étudiants de la promotion 2018 du MS MCI de profils différents nous parlent de leurs formations et leur choix d’acquérir une double compétence et qu’est ce cette formation leurs apportera dans l’emploi futur.

Anaëlle ECKERT, étudiante en MS MCI - promo 2018

Anaëlle ECKERT, étudiante en MS MCI – promo 2018

Anaelle ECKERT: J’ai validé un master en comptabilité/finance. J’ai une expérience de 6 mois en tant qu’auditeur assistant dans un cabinet de commissariat aux comptes sur Paris. J’ai fait ce Mastère pour m’orienter vers l’international et viser des entreprises tournées vers l’international. Les cas pratiques que l’on fait me permettent d’avoir une certaine expérience et  les cours orientés vers l’international me donnent des compétences que je pourrais réutiliser dans des futurs postes.

 

Roxane MUDRY, étudiante en MS MCI - promo 2018

Roxane MUDRY, étudiante en MS MCI – promo 2018

Roxane MUDRY: Diplômée d’un master en chimie médicinale à Paris, j’ai réalisé mon stage de fin d’études chez Roche Diagnostic à Singapour. Mon Master était axé sur la recherche. Le but de Mastère est de m’ouvrir à d’autres postes auxquels je n’aurais pas pu prétendre avec ma formation classique. Je souhaite travailler dans l’industrie pharmaceutique plutôt que dans la R&D. Tout me sera utile car c’est complètement différent de mon cursus initial. Le but est de le valoriser ma formation.

 

Martin RICOMARD, étudiant en MS MCI - promo 2018

Martin RICOMARD, étudiant en MS MCI – promo 2018

Martin RICOMARD: J’ai fait une école de marine marchande. L’école nationale supérieure maritime à Marseille qui est un niveau bac +5 permet d’être officier sur des navires de commerce. C’est à dire de travailler soit au pont pour la conduite des navires, soit à la machine pour tout ce qui est propulsion et énergie. J’ai navigué pendant 9 ans puis je suis parti comme expatrié en Afrique dans la réparation navale.
Avec une douzaine d’années d’expérience dans des métiers techniques, j’ai eu l’occasion lors de mon dernier poste d’avoir un coté plus commercial et gestion qui m’a beaucoup plu. Cela m’a donné envie d’en apprendre plus sur les domaines qui vont composer une entreprise en dehors du domaine technique pur (management, gestion, marketing, etc.).
J’ai choisi une double compétence car j’ai l’intention de retourner travailler dans le même milieu professionnel (la réparation navale, la gestion de navire ou d’infrastructure portuaire). Le Mastère MCI d’Audencia est reconnu pour son niveau d’enseignement et sa réputation. L’orientation généraliste du Mastère et sa durée de 6 mois ont été des critères de choix dans ma prise de décision. La possibilité de retourner au travail à l’issu de 6 mois à Audencia était financièrement et professionnellement intéresante pour mon plan de carrière. Certains cours me serviront plus que d’autres mais les fondamentaux en gestion, comptabilité, management et finance seront très utiles.

Audencia, an international environment

How to improve our international skills, if it is not without to practice close to different people from all nationalities ?

Audencia Business School is an international business school which welcomes students around fifty different nationalities.

This article will give you an idea of the international atmosphere inside the study class. Karima Boujane from the specialized master MCI (Management and International Skills) and Letizia Vassalot from the master EIBM (European and International Business Management) used to work together during the common courses at school and gave their feedback in the following interview.

Read more

Management du stress à Audencia

Le Mastère Spécialisé Management et Compétences Internationales propose à tous un atelier de gestion du stress afin de mieux préparer les étudiants à l’inconnu de leur futur métier.

En général, les étudiants d’école de commerce connaissent bien la gestion. Mais en matière de gestion du stress, chacun a ses méthodes. Aujourd’hui, dans des univers professionnels de plus en plus exigeants, le stress peut vite entrer en jeu. Le sujet mérite donc d’être abordé.

Cet atelier de gestion du stress a pour objectif d’analyser les réactions de chacun au travers de son profil MBTI. En effet, les différents profils auront souvent des réactions similaires lors d’une situation stressante. Oui, le stress dépend de nos personnalités.

Ainsi les élèves sont accompagnés par Florence Guillotel, professeure spécialisée dans le corporel et le management, qui donnera techniques et conseils adaptés à chacun pour améliorer sa respiration, posture et nombres de facteurs en relation direct avec votre attitude quotidienne.

Florence Guillotel, coach et professeure

Florence Guillotel, professeure à Audencia

Qu’est ce que le stress ?

Le stress empoisonne l’existence, au propre comme au figuré : non seulement rend-il la vie désagréable, il rend malade. Selon le Dr Herbert Benson, du Mind/Body Medical Institute de l’université Harvard, environ 80 % des consultations médicales seraient liées au stress, d’une manière ou d’une autre. De même que 60 % à 80 % des accidents de travail, selon l’American Institute of Stress.

Aujourd’hui, le mot figure dans les conversations courantes, même chez les enfants, mais il porte souvent à confusion.

– « Est-ce que les choses m’apparaissent comme une montagne parce que je suis stressé, ou est-ce l’inverse ? »

– « Le stress est-il dans les exigences de mon travail ou dans ma tête ? »

– « Est-ce que je m’inquiète trop ? »

Comment gérer son stress

Quand on parle de stress, il y a forcément les trois éléments suivants, agencés selon des combinaisons extrêmement variables :

La source du stress : Elle peut être physique, mentale, sociale ou émotionnelle, un événement auquel il faut s’ajuster. Mais on se préoccupe surtout, aujourd’hui, du stress lié au mode de vie et plus particulièrement du stress psychologique.

La réaction de stress : Lorsque le cerveau sonne l’alerte, des réactions physiologiques immédiates – comme l’augmentation du rythme cardiaque, la constriction des vaisseaux sanguins et la montée d’adrénaline – assurent que le corps puisse réagir à la situation.

L’attitude : L’intensité de la réaction de stress dépend du message envoyé par le cerveau aux glandes endocrines, et donc de la perception qu’a l’esprit du stimulus en question – le fait de le voir comme plus ou moins dangereux, exigeant ou contraignant. Une attitude négative ou des attentes irréalistes donnent également lieu à des problèmes de stress.

S’il est de l’ordre du possible d’apprendre à mieux résister physiquement et mentalement au stress, et même de le transformer en bon moteur de vie, cela exige néanmoins de se donner le temps de le faire.

 

Les clés pour gérer le stress au quotidien

La solution la plus simple pour lutter contre le stress est de bien respirer. La respiration abdominale est la base de toute relaxation (yoga, sophrologie…). Il vous suffit d’inspirer profondément en gonflant le ventre, la cage thoracique et les épaules remontent en même temps, puis d’expirer lentement par la bouche.

Le yoga, en particulier, vous apprend à respirer et à vous régénérer à partir de postures, de règles et de principes élémentaires d’hygiène de vie.

Pour évacuer le stress, rien de mieux que de faire du sport. Cela permet de canaliser votre énergie, de penser à autre chose et de vous centrer sur votre corps. Après une séance de sport, vous vous sentirez détendu grâce aux endorphines, les hormones du plaisir, libérées pendant l’effort.

Vous pouvez pratiquer n’importe quel sport, sachant que les disciplines les plus courantes et les plus simples à pratiquer sont la marche et la course à pied, la natation et le vélo.

Le dernier élément déterminant la résistance au stress est la qualité du sommeil. En effet, pour être d’attaque, il faut se sentir reposé et pour cela vous devez respecter votre horloge interne.

Le cercle vertueux du sommeil

Mise en situation par les étudiants d’Audencia

Accompagnés de Florence Guillotel, coach professionnelle et professeure, les étudiants d’Audencia ont pu mettre en pratique les outils mis à disposition pour gérer leur stress dans les situations de tous les jours et ce, en fonction de leur profil MBTI.

Plusieurs activités simples ont ainsi été réalisées, en intérieur comme à l’extérieur, afin que les étudiants puissent les reproduire facilement chez eux. Parmis les nombreux exercices proposés, 3 grands axes ont été abordés :

  • la respiration
  • le cardio
  • la gestuelle

La respiration

Il est intéressant de constater que chaque profil MBTI n’appréhende pas de la même manière sa façon de respirer et qu’il est presque intuitif de respirer d’une manière ou d’une autre.

La respiration et relaxation selon les préférences motrices

Un exercice simple basé sur l’inspiration et l’expiration, avec les yeux fermés ou non, est un très bon moyen de se relaxer selon ses préférences motrices.

Même si celui peut ne pas paraître évidement au début, les étudiants se prêtent volontiers au jeu et affirment ressentir une réelle relaxation à l’issue de l’exercice.

L'atelier de gestion du stress à Audencia

Le cardio

Exercice de haute intensité, le cardio fait vite monter le rythme cardiaque et illustre bien les sensations d’une situation de stress. Il est donc très intéressant d’apprendre à le maîtriser et de l’apprivoiser pour en faire une source d’énergie.

C’est à l’extérieur et au contact de la nature que la coach a emmené les étudiants, chacun courant à son rythme et en petites foulées.

Footing atelier de gestion du stress

Ce bref échauffement a ensuite permis d’aborder d’autres exercices ludiques de plus haute intensité comme aller toucher un nombre maximum d’arbres en 30 secondes ou encore du renforcement musculaire en équipe.

La gestuelle

Bon nombre d’entre nous savent que la gestuelle et la posture sont importantes, mais combien les travaille réellement au quotidien ?

C’est tous ensemble que les étudiants ont appris à se recentrer sur eux-mêmes et ont développé leurs capacités motrices grâce à plusieurs exercices.

Étirements atelier de gestion du stress

Le stress s’accumule notamment au niveau de la colonne vertébrale, d’où l’intérêt de s’attarder sur cette zone : c’est en enroulement et déroulement 1 à 1 les vertèbres que l’on ressent immédiatement l’importance de la colonne notre corps.

Enfin, le fait d’être au contact de la nature permet de se positionner dans un état optimal et d’être plus à l’écoute de soi.

 

Conclusion : pensez à vous et à gérer votre stress. C’est très important d’y penser pour des raisons individuelles d’abord, mais aussi professionnelles. De plus, pas la peine de copier sur votre voisin ou collaborateur, le stress est une affaire personnelle. Les différentes personnalités et les organismes réagissent différemment face au stress.

Vous l’aurez compris : les clés pour lutter contre le stress sont le sport, l’environnement, la qualité de vie et l’importance que l’on y accorde.

En tous les cas, les étudiants ont été ravis de participer à cette session. Ils en ont retiré de nombreux bénéfices participeraient volontiers à d’autres ateliers de ce type. L’ensemble des étudiants remercient la coach pour ses enseignements.

5 points clefs pour réussir votre prochain article de blog

Écrire sur le web, ça s’apprend ! Dans le cadre du cours de Marketing Digital à Audencia, les étudiants du MS MCI ont pu améliorer leurs savoir-faire. L’intervenant Bryan Coder nous a révélé 5 secrets de fabrication d’un article web que nous partageons ici avec vous. 

Read more