FOCUS SUR LA DOUBLE COMPÉTENCE DANS LE MS

Depuis 2000, le nombre d’étudiants qui entrent sur le marché du travail avec un bac +5 a augmenté de 75%. Du côté des entreprises, la tendance est à la recherche de profils de plus en plus pointus et capables de répondre à des problématiques variées dans l’entreprise.

L’ajout d’une compétence en Management à son cursus initial permet de se différencier auprès des employeurs en montrant une connaissance poussée des points stratégiques de l’entreprise. C’est cette double compétence que le MS MCI met à l’honneur. Les étudiants du MS sont issus de formations variées et cherchent à obtenir des compétences managériales pour ajouter une plus-value à leur profil.

répartition des compétences des étudiants de la promo 2018 du MS selon leurs formations d'origine.

Répartition des compétences des étudiants de la promo 2018 du MS selon leurs formations d’origine.

 

Pour comprendre l’intérêt de la double compétence, le mieux est de laisser la parole aux étudiants…

Anaelle ECKERT, Roxane MUDRY et Martin RICOMARD, trois étudiants de la promotion 2018 du MS MCI de profils différents nous parlent de leurs formations et leur choix d’acquérir une double compétence et qu’est ce cette formation leurs apportera dans l’emploi futur.

Anaëlle ECKERT, étudiante en MS MCI - promo 2018

Anaëlle ECKERT, étudiante en MS MCI – promo 2018

Anaelle ECKERT: J’ai validé un master en comptabilité/finance. J’ai une expérience de 6 mois en tant qu’auditeur assistant dans un cabinet de commissariat aux comptes sur Paris. J’ai fait ce Mastère pour m’orienter vers l’international et viser des entreprises tournées vers l’international. Les cas pratiques que l’on fait me permettent d’avoir une certaine expérience et  les cours orientés vers l’international me donnent des compétences que je pourrais réutiliser dans des futurs postes.

 

Roxane MUDRY, étudiante en MS MCI - promo 2018

Roxane MUDRY, étudiante en MS MCI – promo 2018

Roxane MUDRY: Diplômée d’un master en chimie médicinale à Paris, j’ai réalisé mon stage de fin d’études chez Roche Diagnostic à Singapour. Mon Master était axé sur la recherche. Le but de Mastère est de m’ouvrir à d’autres postes auxquels je n’aurais pas pu prétendre avec ma formation classique. Je souhaite travailler dans l’industrie pharmaceutique plutôt que dans la R&D. Tout me sera utile car c’est complètement différent de mon cursus initial. Le but est de le valoriser ma formation.

 

Martin RICOMARD, étudiant en MS MCI - promo 2018

Martin RICOMARD, étudiant en MS MCI – promo 2018

Martin RICOMARD: J’ai fait une école de marine marchande. L’école nationale supérieure maritime à Marseille qui est un niveau bac +5 permet d’être officier sur des navires de commerce. C’est à dire de travailler soit au pont pour la conduite des navires, soit à la machine pour tout ce qui est propulsion et énergie. J’ai navigué pendant 9 ans puis je suis parti comme expatrié en Afrique dans la réparation navale.
Avec une douzaine d’années d’expérience dans des métiers techniques, j’ai eu l’occasion lors de mon dernier poste d’avoir un coté plus commercial et gestion qui m’a beaucoup plu. Cela m’a donné envie d’en apprendre plus sur les domaines qui vont composer une entreprise en dehors du domaine technique pur (management, gestion, marketing, etc.).
J’ai choisi une double compétence car j’ai l’intention de retourner travailler dans le même milieu professionnel (la réparation navale, la gestion de navire ou d’infrastructure portuaire). Le Mastère MCI d’Audencia est reconnu pour son niveau d’enseignement et sa réputation. L’orientation généraliste du Mastère et sa durée de 6 mois ont été des critères de choix dans ma prise de décision. La possibilité de retourner au travail à l’issu de 6 mois à Audencia était financièrement et professionnellement intéresante pour mon plan de carrière. Certains cours me serviront plus que d’autres mais les fondamentaux en gestion, comptabilité, management et finance seront très utiles.

Quelles stratégies de marque pour les entreprises ?

Dans le cadre du Mastère Spécialisé Management et Compétences Internationales, les étudiants d’Audencia ont étudié les stratégies des marques, leurs avantages et la manière de les mettre en place. “La marque est un signe distinctif qui permet au consommateur de distinguer le produit ou service d’une entreprise de ceux proposés par les entreprises concurrentes. La marque peut être matérialisée par un nom propre, un mot, une expression ou un symbole visuel.” La stratégie des marques représente actuellement des enjeux considérables pour une entreprise. A travers la marque, une entreprise peut en effet se différencier de ses concurrents, fidéliser ses clients, etc., elle peut donc représenter un avantage concurrentiel important. Read more

Interview de Paul McDonagh : enseignant de marketing international

Pour vous permettre de mieux connaitre notre mastère spécialisé « Management et Compétences Internationales », nous avons choisi de vous présenter un de nos professeurs : Monsieur Mc Donagh Paul qui intervient en cours de marketing international.

Paul McDonagh : enseignant de marketing international au sein du MS MCI

Paul McDonagh : enseignant de marketing international au sein du MS MCI

Read more

MCI et pays émergents

cma_cgm_don_carlos_download

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’international est une composante importante du programme MCI, et nous avons été amenés à aborder différents aspects de l’internationalisation des échanges. Bien que le projet de management international se soit positionné sur le contexte londonien, les pays émergents ont eu une grande place dans nos apprentissages et plus particulièrement les pays africains.

Read more

Implantation de 10-vins à Londres : un projet de startup

10-vins est une start-up nantaise née de la collaboration de trois amis : Thibaut Jarrousse, Jérôme Pasquet et Luis Da Silva.

10-vins a récemment été récompensée au « Consumer Electronic Show » (CES) àLas Vegas.

De gauche à droite : Jérôme Pasquet, Luis Da Silva et Thibaut Jarrousse.

 

Dans le cadre de notre Mastère nous avons eu l’opportunité de travailler avec 10-Vins pour son projet d’implantation à Londres. Ce projet à représenté un investissement important mais surtout, une expérience enrichissante et valorisante pour nous aujourd’hui.

Nous avons interrogé Jérôme Pasquet l’un des trois co-fondateurs de 10-vins. Read more

Diplômés du MCI, quelques années après, que sont-ils devenus ? #1 Emilie, consultante chez Sopra Steria

Rencontre avec Émilie Garandeau, consultante chez Sopra Steria et diplômée en 2014 du Mastère Spécialisé Management et Compétences Internationales à la suite de son parcours en école d’ingénieur en 5 ans à l’INSA de Toulouse.

Remise des diplômes du MCI en février 2014, Emilie aujourd'hui consultante chez Sopra Steria

Remise des diplômes du MCI en février 2014

 

Pourquoi avoir intégré un mastère spécialisé à Audencia après ton école d’ingénieur ?

A l’origine, je cherchais une formation axée sur le marketing car je voulais me réorienter vers ce domaine. Finalement, j’ai opté pour le mastère « Management et Compétences Internationales » carc’est un mastère plus général qui s’intéresse à beaucoup de matières et de domaines différents. Je trouve cela important de s’ouvrir à d’autres horizons après une école d’ingénieur. J’ai surtout fait des mathématiques dans mon école et je me suis rendue compte que les débouchés ne m’intéressaient pas. Ce mastère m’a permis de me réorienter et de changer de métier. Dans le mastère MCI, on fait de de la finance, du marketing, de l’entreprenariat… ça permet une ouverture d’esprit très large.

Read more