La finance dans le MS MCI

Etienne Redor Etienne Redor, professeur de finance à Audencia depuis 10ans en MS MCI et en executive MBA, ayant fait un  PHD en Finance et un doctorat en Sciences de Gestion

 

 

 

 

Parmi les différents modules dans le programme du MCI, la finance est l’une des matières les plus importantes, et aussi des plus redoutées par les étudiants.

Le programme du module a été défini et cadré par la directrice du mastère, Béatrice Du Mesnil, en collaboration avec Etienne Redore, docteur en finance, afin que le cours corresponde aux profils présents dans le mastère.

 

E.Redor précise que le cours de finance a pour objectif de montrer comment les outils financiers peuvent créer de la valeur ajoutée et aider les dirigeants et managers à prendre de bonnes décisions d’investissement et de financement. Cela permet aussi de donner les clefs pour pouvoir discuter avec les financiers et comprendre leurs enjeux, d’avoir une vision transversale des différentes fonctions du management pour que le futur manager puisse travailler efficacement avec tous les services, financiers compris.

Le module de finance est divisé en deux parties : les fondamentaux, qui constituent une introduction au cours de finance d’entreprise et fournit de solides bases en matière financière, et la corporate finance, qui permet d’approfondir l’approche financière du management de projets.

 

Dans le temps, E. Redor a constaté que les profils ingénieurs du MCI ont en général plus de facilités à aborder le cours que les juristes ou les littéraires. C’est un cours dans lequel les calculs prédominent et l’utilisation de la calculatrice est indispensable. Cependant le cours reste très accessible et n’utilise que des formes mathématiques de base (addition, multiplication, puissance).

 

Le cours est enseigné de manière très pédagogique, étape par étape, ce qui représente un réel avantage pour les personnes n’ayant jamais fait de finances auparavant. E.Redor confirme que le cours est adapté pour tous les profils et que la variable clé de la réussite dans ce cours est de « jouer le jeu » : revoir les points vus en cours et assister à l’ensemble des séances. Il donne notamment l’exemple d’un profil purement littéraire qui est devenu aujourd’hui trader haute fréquence alors qu’il n’avait jamais fait de finance auparavant et qu’il avait arrêté les mathématiques en seconde.

Leave a Comment