Intrapreneur social, présentation de ce salarié porteur d’innovation.

Qu’est ce que l’intrapreneuriat?

Intrapreunariat

Au sens premier, l’intrapreneuriat désigne une démarche d’entrepreneuriat interne à l’entreprise. Il consiste à rassembler plusieurs individus au sein d’une nouvelle organisation intégrée à l’entreprise dans le but de développer un projet précis dans le périmètre de l’entreprise.

Au sens élargi, l’intrapreneuriat désigne une approche managériale responsabilisant les employés, valorisant l’innovation et visant à susciter, diffuser, développer l’esprit d’entreprise au sein d’une organisation qui se révèle trop lourde ou trop conservatrice pour inciter à l’innovation. L’intrapreneuriat  c’est “une boite dans une boite” sans quitter sa boite, au croisement de l’innovation, des ressources humaines, du projet, de la créativité, de la stratégie et du marketing.

Il permet de réconcilier l’entreprise avec l’innovation et répond à des enjeux pressants pour l’entreprise : « quête de sens et reconnaissance des salariés », il génère de l’enthousiasme au sein de l’entreprise et permet de détecter les talents.

Les intrapreneurs sont de véritables agents de changements, impliqués, responsables et autonomes. Concrètement, le salarié crée un nouveau produit ou service au sein de son entreprise. Cette dernière joue alors le rôle d’incubateur qui contribue au succès final de l’innovation, technologique ou non. Dans ce cas, il peut s’agir d’amélioration dans la relation clientèle, dans la collaboration interne, ou dans le marketing. Tout simplement, une amélioration créatrice de valeur ajoutée.

Comme l’innovation est l’un des principaux moteurs de croissance actuellement, les entreprises ont tout à gagner avec une démarche intrapreneuriale. En saisissant cette opportunité, elles se démarquent de leurs concurrents.

Quels sont les bénéfices pour l’entreprise?

Il y a de nombreux intérêts et bénéfices pour l’entreprise. Tout d’abord susciter de l’engagement auprès des salariés, les responsabiliser, donner un sens à leur travail, leur faire confiance. Puis, réussir à capter une source d’innovation sous-exploitée, en effet, bien trop souvent les entreprises sous-exploitent les idées venant des salariés, ce sont pourtant eux qui sont les premiers à être au contact des clients, ils sont au cœur de la création de valeur, ils sont un vivier important d’idées. Ou encore, décloisonner l’innovation, se réconcilier avec une innovation agile et frugale.

intrapreneuriat

Quels sont les points  importants à considérer pour mettre en place la démarche?

Cependant, pour que cela puisse fonctionner, il faut faire attention à différents aspects. Tout d’abord, la direction doit fortement soutenir la démarche, elle doit encourager les initiatives personnelles. De plus, les concepteurs du projet doivent conserver un pouvoir de décision ainsi qu’une grande autonomie. Les intrapreneurs doivent pouvoir disposer de formations adéquates pour leurs fournir les outils de management et gestion de projet ainsi qu’un décloisonnement des services à l’interne pour favoriser les synergies dans des projets transversaux.

Qu’est ce qu’un intrapreunariat social?

intrapreunariat_social

On parle de plus en plus « d’intrapreunariat social », les entreprises sont de plus en plus nombreuses à s’engager en encourageant des projets à fort impact social. L’intrapreneuriat social, c’est développer une activité responsable et solidaire au sein de l’entreprise et dont l’objectif est d’être économiquement viable et d’obtenir des résultats d’ordres sociaux, sociétaux ou environnementaux.

Cependant, être intrapreneur social ne s’improvise pas, la volonté et la bonne idée ne suffisent pas à garantir le succès d’une démarche. L’intrapreneuriat social est quelque chose de difficile. Pour réussir, la patience et la persévérance sont de mise. Il s’agit d’une dynamique de long terme, qui se construit grâce aux lectures et  aux personnes rencontrés. Tous les salariés, jeunes comme seniors et quelles que soient leurs compétences sont potentiellement concernés. Encore à ses débuts, l’intrapreneuriat social pourrait bien devenir une nouvelle tendance au sein des entreprises. La visée sociale étant un vrai levier de motivation. Il est parfois compliqué de demander à ses salariés d’innover dans l’entreprise, car ils peuvent se demander quel est leur intérêt. Si l’on met l’impact social au centre, en présentant l’entreprise comme une boîte à outils permettant d’associer réalisation d’un but personnel et stratégie d’entreprise, il peut y avoir une combinaison intéressante.

Les étudiants du MCI futur intrapreneur social?

Mastère MCI

De part la formation très riche proposé dans le Mastère spécialisé MCI, composée de cours sur la RSE (responsabilité sociale des entreprises), l’entrepreneuriat, les ressources humaines, le management de projet, la stratégie ou encore le marketing, les étudiants ont toutes les clefs en mains pour réussir dans cette voie. Plusieurs étudiants du MS-MCI souhaiteraient d’ailleurs orienter leurs futurs carrières dans cette direction et un étudiant a choisi de réaliser sa thèse professionnelle sur ce sujet.

Pour en savoir plus:

http://www.ddline.fr/wp-content/uploads/2013/06/intrapreneuriat-social-nouvelle_frontiere-innovation-sociale.pdf

http://www.metiseurope.eu/l-intrapreneuriat-entre-mode-organisationnelle-et-crise-de-l-entreprise_fr_70_art_29884.html

http://www.youphil.com/fr/article/08078-intrapreneuriat-social-rebelles-qui-font-flores-dans-entreprise?ypcli=ano

http://community.businessfightspoverty.org/profiles/blogs/2015-s-most-valuable-organization-a-changemaker-company

Leave a Comment