Comment passer du droit des affaires à l’équipe Renault Racing Sport ?

Nous sommes très heureux de partager avec vous le profil de Pierre Chauty, actuellement Legal & Business Affairs à  Renault Sport Racing et alumni du Mastère Spécialisé Management et Compétences Internationales. Au vu de son profil académique et de sa carrière inspirante, nous avons choisi de l’interviewer afin de lui demander ses retours d’expériences et des conseils pour les étudiants actuels et les futurs candidats.

Combien de fois avez-vous pensé à postuler au MS MCI et aviez des doutes sur la cohérence de votre parcours et aucune connaissance en management international ? Nous sommes là pour répondre à vos questions !

Nom : Pierre Chauty46028775_190150721865699_8829837386251763712_n

Age : 31

Poste actuel : Legal & Business Affairs chez Renault Sport Racing

Années d’expériences : 6

Diplômes : M2 Droit International et Communautaire (Université de Nantes), CAPA (Ecole des Avocats du Grand Ouest), Mastère Spécialisé Management et Compétences Internationales (Audencia)

LinkedIn : https://www.linkedin.com/in/pierre-chauty/

Au travers de l’interview de Pierre Chauty vous allez pouvoir soit vous identifier soit avoir l’étincelle pour postuler au MCI.

Quel a été votre parcours avant Audencia ?

J’ai exercé pendant un peu plus de 2 ans en tant qu’avocat en droit des affaires avant de rejoindre Audencia. Avant cela, j’ai suivi un parcours universitaire classique en droit international et communautaire, avec en particulier une année Erasmus à Istanbul.

Pourquoi avez-vous choisi d’intégrer le MS MCI  d’Audencia ?

Je souhaitais me rapprocher de l’entreprise avec le projet soit de rester dans le droit et de devenir juriste soit d’évoluer vers d’autres fonctions plus opérationnelles. Je cherchais donc une formation assez généraliste et surtout orientée vers l’international, car j’avais un peu perdu cet aspect dans mon exercice de la profession d’avocat.

Qu’est-ce que vous a apporté votre formation à Audencia ?

Exactement ce que je recherchais : elle m’a apporté une vision transverse de l’entreprise, m’a permis de retrouver un contexte international et m’a également appris à travailler avec des profils très divers sur des sujets eux-mêmes très variés.

Quels sont selon vous les points positifs et négatifs de la formation MCI ?

Le principal point positif est pour moi la variété des matières qui permet à des profils autres que commerciaux d’acquérir rapidement une bonne connaissance des problématiques rencontrées dans une entreprise. Les projets proposés sont également très enrichissants et professionnalisant car on travaille sur de véritables problématiques rencontrées par des entreprises de la région, généralement en lien avec une expansion à l’international. C’est très formateur.

Avec maintenant quelques années de recul, j’ai très franchement un peu de mal à trouver des points négatifs car je crois avoir mis en œuvre dans mon activité à peu près toutes les compétences acquises au cours de la formation, ne serait-ce que pour comprendre le jargon marketing ou le jargon comptable… Cela peut paraître futile mais c’est un vrai plus en entreprise.

Quels souvenirs gardez-vous de vos études?

Je garde surtout en mémoire les bons moments passés avec la promotion. Parfois, les échéances font que certaines tensions peuvent émerger dans les groupes mais c’est tout à fait normal et cela arrive régulièrement dans la vie personnelle et professionnelle… Au final je ne retiens que le positif.

Quels conseils donneriez-vous aux étudiants du MS MCI ?

Il est dans l’intérêt de tout le monde de se donner à fond pendant les 6 mois de cours… La satisfaction que l’on en retire à la fin n’en est que meilleure, pour soi et pour le groupe. Il faut également mettre à profit ces premiers mois afin de construire un projet professionnel et ainsi avoir une idée assez précise de ce que l’on recherche par la suite.

A ce titre, les interventions données à Audencia sur la recherche de stage / d’emploi, sur la construction du CV et autres sont très utiles. Pour être maintenant à la place du recruteur, bon nombre de candidatures ne sont pas suffisamment abouties, ne serait-ce que sur la forme, et donnent une mauvaise première impression, c’est vraiment dommage.

Quels conseils donneriez-vous aux étudiants qui souhaitent intégrer le MS MCI ?

Je leur dirais que la formation a un rythme assez soutenu et qu’il faut donc être prêt à travailler dur et un peu sous pression pour arriver à un résultat satisfaisant. Cela dit, je ne souhaite pas non plus être alarmiste car quand on y met un peu de bonne volonté, on gère toutes les tâches efficacement !

Pouvez-vous nous décrire votre poste actuel chez Renault Sport Racing ?

Je travaille au sein de la Direction Juridique de Renault Sport Racing, qui est une filiale de Renault en charge du sport automobile (Formule 1, Formule E et autres). L’essentiel du travail consiste en la rédaction et la négociation des contrats commerciaux, que ce soit avec les fournisseurs, les clients, les sponsors, les pilotes, etc. Cela impose d’avoir une bonne compréhension de l’ensemble des enjeux de l’entreprise et surtout de savoir travailler en équipe avec des profils divers et variés (ingénieurs, commerciaux, marketing, financiers, etc.).

Comment avez-vous trouvé votre poste ?

J’ai répondu à une offre de stage en ligne, qui s’est ensuite transformé en contrat de travail.

Quels conseils donneriez-vous aux étudiants du MS MCI pour concrétiser leur projet professionnel ?

S’agissant des recherches de stage ou d’emploi, et je m’adresse ici plutôt aux gens qui comme moi ont déjà un peu d’expérience avant de commencer le MCI, c’est parfois difficile de postuler pour des stages au détriment de CDD ou CDI, car on a l’impression de revenir en arrière. Cependant, faire un pas en arrière pour mieux rebondir vers l’avant peut être une stratégie payante ! Cela a été mon cas et je ne regrette absolument pas d’être passé à deux doigts d’un CDI pour finalement redevenir stagiaire… et enchaîner avec un emploi hyper épanouissant par la suite.

Avant de fermer cette interview, nous souhaitons remercier Pierre Chauty pour avoir répondu à nos questions.

Pierre Chauty

Pierre Chauty

Leave a Comment