Témoignage de deux étudiants du MCI

Le MS MCI est un mastère à vocation généraliste en management international qui permet aux futurs managers d’acquérir les compétences nécessaires pour évoluer dans un contexte international avec des problématiques liées au management.

Mais qu’en est-il réellement ?

Pour répondre à cette question, nous vous proposons de découvrir la perception de deux élèves de la promotion 2015/2016, Quitterie (25 ans) et Mehdi (24 ans) qui ont tous les deux eu un parcours initial différent.

Quitterie et Mehdi

Quitterie et Mehdi

Quel est votre background ?

  • Quitterie :

J’ai un master II juriste d’entreprise, avec une spécialisation en Commerce et Finance. Après un Erasmus de 6 mois en Belgique Flamande, j’ai fait mon stage de fin d’études dans une étude de mandataire judiciaire.

  • Mehdi :

J’étais à l’ENIB, une école d’ingénieur généraliste et j’ai effectué mon stage de fin d’études dans une PME (Hypromat) où j’occupais le poste de chef de projet. J’avais comme mission la création et l’installation d’un système de paiement mobile sur les stations de lavage. Comme Quitterie, j’ai fait 6 mois d’Erasmus aux Pays-Bas !

Pourquoi avez-vous choisi de faire ce mastère spécialisé ?

  • Quitterie :

J’aimais beaucoup le droit des affaires mais je trouvais les responsabilités de juristes trop restreintes. Je souhaitais évoluer vers un poste avec des problématiques plus transversales et qui me permettrait de prendre des décisions stratégiques au sein de l’entreprise.

  • Mehdi :

Après l’école d’ingénieur, j’avais des compétences très techniques qui ne me permettaient pas d’occuper des postes décisionnels et managériaux dans l’entreprise. Je veux avoir une vision globale des activités dans l’entreprise et m’éloigner un peu de la technique.

audencia-ecole-management-mastere-specialise-master-mci-interviewmci1

Comment abordez-vous les cours et les projets avec vos perspectives ?

  • Quitterie :

Je trouve le programme du MCI bien fait, nous abordons beaucoup de matières et notamment en rapport avec la stratégie d’entreprise qui m’intéresse particulièrement. De plus nous travaillons beaucoup en groupe, ce qui est très enrichissant et différent des pratiques en droit.

  • Mehdi :

Contrairement à Quitterie, j’ai déjà souvent travaillé en groupe dans ma formation d’ingénieur. Avec ce mastère, j’essaie de travailler sur différentes tâches pendant les projets communs afin d’acquérir de nouvelles compétences.

Quels est votre ressenti personnel par rapport à la formation ?

  • Quitterie :

La formation est complète mais je regrette de ne pas pouvoir approfondir certaines matières. L’intégration a été très bien faite par les responsables du MS, très vite nous avons eu une excellente ambiance de promotion avec une vraie entraide.

  • Mehdi :

On nous demande beaucoup de travail. Comme j’ai eu une formation très technique, j’étais surpris par les nombreux cours de soft skills. Mais c’est aussi ce qui me manquait pour ajouter un profil commercial à mon profil d’ingénieur.

Quels sont les avantages à travailler avec des personnes de différents profils ?

  • Quitterie :

La diversité des visions ! les ingénieurs ont l’habitude de travailler en équipe d’utiliser des outils numériques, ils sont aussi très bons avec les chiffres. Sur le projet d’implantation de l’entreprise 10-Vins à Londres notamment, ces compétences nous ont permis de mieux appréhender certaines problématiques centrales. Par ailleurs, c’est rafraîchissant de discuter avec des gens qui ont d’autres centres d’intérêts.

  • Mehdi :

L’avantage principal est la complémentarité entre les individus. Les personnes issues des « sciences humaines » ont une approche plus structurée, analytique et avec un bon esprit de synthèse. Certains sont d’ailleurs très forts pour recadrer les projets dans les moments nécessaires.

Qu’est-ce que vous estimez avoir acquis d’ores et déjà au sein de ce mastère ?

  • Quitterie :

J’ai acquis une expérience de travail en projet, et notamment en chef de projet. Je suis beaucoup plus à l’aise a l’oral lors des présentations. Et puis j’ai pu découvrir pas mal de métiers que je ne connaissais pas avant pendant les forums professionnels. Ça m’a apporté une ouverture sur les horizons possibles pour mon avenir. Aujourd’hui, grâce à ce mastère, je peux confirmer mon souhait de carrière dans le management et la prise de décision stratégique !

  • Mehdi :

Moi, j’ai acquis des connaissances en finance, management, droit des affaires, marketing et stratégie. J’ai une vision plus approfondie sur l’entreprise. Par exemple, j’ai valorisé des métiers tels que la RH et le marketing qui avant n’étaient pas des métiers très valorisés pour moi. J’ai aussi pu toucher les soft skills ce qui était une première ! C’est une expérience enrichissante, notamment sur le travail en groupe, qui m’a permis d’apprendre énormément.

Leave a Comment